Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

How do you perceive Malmö ?

19 Novembre 2012, 11:42am

Publié par citybrandproject.over-blog.com

Un mur de graffiti "légal" dans le centre de Malmö sur la Majorsgatan.

Un mur de graffiti "légal" dans le centre de Malmö sur la Majorsgatan.

Malmö, "The place to be", une soirée en compagnie de jeunes actifs résidant dans la région de Malmö

Pour ma dernière soirée dans la région de Malmö, je me retrouve à Lund en compagnie de mon cousin de Suède, et quelques un de ses amis résidant depuis quelques années à Malmö. Au cours de notre discussion, nous abordons le thème de la perception de Malmö en Suède. Il semble, aujourd’hui, que la forte croissance de la population que connaît la ville, qui atteint en ce mois de Mars 2011, 300 000 habitants, est un phénomène dont tout le monde à conscience.

Pour la plupart, Malmö est devenue en Suède, « the place to be »la nouvelle « Berlin », considérée à la fois comme plus populaire et plus avant-gardiste que la « précieuse » et « riche » Stockholm, notamment dans les secteurs de la mode, l'art et la culture. Malmö est perçue comme une ville à "taille humaine" possédant les caractéristiques des grandes villes européennes comme le dynamisme culturel, une forte diversité et immigration, mais aussi les violences urbaines. La réglementation de la vie nocturne y semble moins contraignante qu'à Stockholm. A la différence de cette dernière, Malmö possède une véritable culture « underground » et de nombreux lieux "off" dont certains établissements de nuit jugés normalement « illégales» par les autorités.

Mais indéniablement, la réputation de la ville souffre de la mauvaise image projetée par les médias locaux et nationaux. Malmö, affirment-ils, apparaît bien souvent comme le théâtre de règlements de compte entre gangs et d’affrontements entre les jeunes et la police. Dans ce contexte de d’hypermédiatisation des violences urbaines, difficile pour certains habitants de la ville de ne pas relier ces faits à l’immigration. Les quartiers les plus touchés possèdent souvent une forte population immigrée et mal intégrée, à l’origine d’une certaine stigmatisation par les reste des habitants. L'événement tragique du sniper, en Novembre 2010, ciblant des habitants d’origine étrangère a fait transparaître ce climat de tension.

Certains me font part de leur étonnement à me voir réaliser une étude sur Malmö, « why have you chosen Malmö ? »s'interrogent-ils. La ville ne leur paraît pas jouir d’une réputation particulière dans le monde, et la dimension environnementale, qui a motivé la réalisation de cette étude, ne constitue pas, à leurs yeux, un véritable élément d’identification ou un atout à l’international. En revanche, Copenhague, la grande métropole voisine, est perçue comme plus intéressante, plus esthétique. Elle est également considérée comme plus en avance en matière d’écologie comme me rapporte l’un d’entre eux, estimant à titre d'exemple que le système de pistes cyclables y est plus performant avec une voirie réservée aux circulations douces, davantage balisée, réduisant la gêne entre usagers. A Malmö, le vélo comme mode de transport n’est pas aussi privilégié par les élus locaux qu’il y paraît à première vue. La municipalité faciliterait la circulation automobile afin d'encourager les couches les plus aisées à venir effectuer leurs achats en centre ville et soutenir l’activité commerciale. Pour toutes ces raisons, la population se retrouve parfois dissuadée d’utiliser exclusivement le vélo, me confie l’un d’entre eux.Nous n’irons pas plus loin dans la discussion, malgré l’intensité des échanges. La soirée s’achève.

Lien article sur le Malmö "Underground" : link.

Commenter cet article

3i6qq22peq 20/12/2019 00:30

Fixed-Price : Elementary (buck) -- S'avere etre.