Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dalian at first sight ; day 2

10 Septembre 2013, 00:09am

Publié par citybrainproject.over-blog.com

Premiers questionnements

La présence de ces grands contrastes urbains saisissants pousse à nous interroger sur leurs modalités d’apparition et de développement : résultent-ils d’une évolution urbaine circonstancielle, reflétant de nouveaux boulversements, ou plutôt de choix urbains délibérés témoignant d’une certaine vision de la ville empreinte d'un goût pour la démesure ?  

dal.JPG

Le choix d’un développement urbain particulièrement dense explique le caractère vertical de l’urbanisme de Dalian. Le logement collectif, omnipotent, semble correspondre aux aspirations des habitants. Cette préférence pour la densité et la proximité n’apparaît pas seulement dans le logement, elle se décline à tous les niveaux, dans les rues, les centres commerciaux, les jardins, les transports en commun. La métaphore de la fourmilière vient souvent à l’esprit à la vue d’une telle population grouillante de toute part.

 P1010190.JPG

En matière de transport,bien que d’autres modes alternatifs poursuivent leur développement, la voiture reste le mode privilégié, et son recours ne cesse de croître. Le vélo est casi absent, contrairement à d’autres villes de Chine, en raison notamment du relief contraignant qui rend peu commode son usage. Ceci s'explique également par les mesures prises dans les années 1990 par l'ancien maire charismatique et trés médiatisé, un certain Bo Xi Lai, aujourd'hui exclut du PCC pour une affaire de corruption. A l'époque, Bo Xi Lai avait interdit l’utilisation des véhicules à deux roues, vélos et motocyclettes, sous prétexte que ceux-ci incarnaient une image désuète de la Chine. Le trafic automobile est donc particulièrement dense et occupe une place hégémonique en ville. Les régimes de priorités pour les piétons sont parfois inexistants ou bien souvent peu respectés. Traverser une route ou une avenue s’avère extrêmement dangereux, compte tenu de la vitesse des conducteurs. Cette insuffisante régulation du trafic couplée à un flux incessant de véhicules, provoque des situations d’extrême insécurité pour les piétons. Ce rapport de force inégal ,qui explique peut-être qu’une part croissante de la population opte pour la voiture ,ne dissuade pas pour autant les habitants à sortir et se risquer à traverser, même dangereusement, les larges avenues de Dalian.

 

 


Commenter cet article